AURORE GRUEL DELPHINE ZIEGLER

Un duo entre une plasticienne vidéaste et une artiste chorégraphique, une relation au long cours : un sillon de terres...

Leur première rencontre a lieu autour du froid, en 2006, sur la rivière gelée du Doubs, frontière naturelle entre la Suisse et la France. En 2008, elles emportent la glace en terre tropicale, à Charleston (Caroline du Sud), sur la Côte Est des Etats-Unis (projet « The future is on the Table / Table of Ice »).

En 2010, une résidence en Chine les conduit au village de Tangmo, où germent les prémisses de « Carré de Culture », cycle de créations danse | film qu’elles développent depuis lors. C'est un projet au sang nomade, aux ramifications multiples, qui se fonde dans l’acte poétique et dans la coexistence avec les milieux dans lesquels elles s'immergent.

« Carré de Culture » irrigue l'idée de « Sans Territoire Fixe », pièce chorégraphique pour trois danseuses d’Aurore Gruel, qui s’en inspire et s’en éloigne (création 2015). Cette pièce est une autre migration pour ce duo : Delphine Ziegler suit chaque pas de l'œuvre en gestation et réalise « Tout un Art de la Fabrique », film-documentaire qui transporte dans les rebours d'une création onirique aux multiples résonances.

En 2018, c'est une commande du château de Champlitte pour l'exposition de juin à novembre 2018 qui leur permet d'aborder un nouvel angle de travail avec la création de "EX-STRANGERS". 

Sensibles au surgissement, et sans jamais briser l'élan, leurs regards absorbent les lumières, les matières, les rythmes et les mouvements. Les réalités vacillent et s'entrelacent. Les frottements dévoilent l'élasticité de l’existant. Une langue inconnue s'élabore ; elle ne fige rien, elle creuse des sillons dans la terre remuée.